Comment choisir sa maison de retraite ?

Lorsque l’on atteint un certain âge, vivre seul ou en autonomie dans son cadre de vie peut s’avérer compliqué. Des tâches simples et usuelles du quotidien, telles que le ménage, faire ses courses ou sa toilette, peuvent devenir difficiles, voire dangereuses pour certaines personnes âgées.

Plusieurs critères amènent à envisager la nécessité d’un placement en maison de retraite; l’âge avancé, l’état de santé, la perte d’autonomie… Seulement, il est capital d’être vigilant sur le choix de l’établissement. Voici quelques critères permettant d’opter pour le lieu qui rendra la retraite la plus agréable possible.

Le départ en maison de retraite

Le personnel

Chaque établissement dispose de spécialistes différents en matière de santé (kinésithérapeute, podologue…). Le tout est d’adapter le choix du lieu à sa pathologie. Médecins et infirmiers jouent un rôle déterminant quant aux soins apportés au patient. Ils se doivent d’être encadrants, à l’écoute et empathiques. Il est possible de les rencontrer et de les voir prodiguer des soins avant de déterminer si, oui ou non, vous souhaitez leur confier votre santé.

Souvent, vous pouvez bénéficier d’une aide ou d’un suivi psychologique ; à vous de voir si vous en ressentez la nécessité. Ce dernier point peut avoir son importance, notamment dans un cadre de vie qui peut paraître étranger dans les premiers jours. Le résident peut ressentir le besoin d’échanger sur son installation et ses inquiétudes.

La facilité d’accès

L’accueil des proches dans ce type d’établissement est important pour le résident puisqu’il permet d’éviter tout sentiment d’isolement, hélas bien souvent trop fréquent. Il faut donc qu’il s’effectue dans les meilleures conditions.

Tout d’abord, il est nécessaire d’être vigilant sur l’accessibilité de l’endroit. Optez pour une maison proche des transports en commun dans le cas où votre famille ne serait pas véhiculée, par exemple. Il existe cependant des services de navettes gratuites gérées par des associations.

Les horaires de visite doivent également être pris en considération si les membres de la famille sont toujours en activité. De plus, des salles privatives peuvent être mises à disposition afin de préserver l’intimité de la personne lorsqu’elle reçoit.

Le prix

Il varie en fonction du degré de dépendance de la personne. Il existe une aide (APA) soumise à certaines conditions, toutefois chaque établissement fixe son propre tarif, notamment sur l’hébergement (en moyenne 45 euros par jour) qui est entièrement à la charge du résident.
Tout ceci n’inclut bien entendu pas les frais annexes, comme la télévision, le téléphone, les sorties, les prestations, ainsi que les repas pour les visiteurs. Il est donc conseillé de procéder à une étude comparative avant d’arrêter son choix. Pour vous aider une maison de retraite qui correspond à tous les critères, il existe des sites spécialisés dans ce domaine (https://www.logement-seniors.com/maisons-retraite.php).

Les activités

Les activités et animations dans ce domaine sont des points non négligeables. Ils détermineront votre bien-être au sein de l’établissement et contribueront à une meilleure intégration; le besoin d’avoir une vie socioculturelle épanouie n’a pas d’âge ! Chacun d’entre nous a besoin de tisser des liens ; c’est à travers ces activités, adaptées aux désirs et aux capacités de chacun, que vous pourrez reconstruire un univers qui vous est propre.

Il peut s’agir de jeux de société classiques, d’ateliers de poterie, de lecture, de musique, etc… A vous de trouver ce qui s’adapte le mieux à votre personnalité.

En conclusion

Ces points sont essentiels pour vous créer une retraite épanouissante et heureuse. Ne les négligez pas et… faites le bon choix !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *